Un article original de


La ministre déléguée au Développement économique régional, ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et députée de Côte-du-Sud, Mme Marie-Eve Proulx, est heureuse d’annoncer, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, l’octroi d’une somme de 626 812 $ à la Corporation d’innovation et de développement économique des Îles-de-la-Madeleine pour la transformation de l’église de Saint-André en espace d’accélération et de croissance à Cap-aux-Meules.

Cette somme est attribuée en vertu du Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux lancé par le gouvernement du Québec en 2019-2020, qui permet de donner une seconde vie à d’anciens lieux de culte et de redonner leur accès aux citoyens. Le projet de transformation de l’église de Saint-André s’inscrit parmi les 26 projets sélectionnés à l’occasion de ce premier appel de projets, et fait partie des 4 projets de requalification soutenus pour la réalisation de travaux.

Dans la foulée des 15 M$ annoncés le 20 juillet dernier, qui serviront à restaurer 65 immeubles et biens patrimoniaux à caractère religieux, la ministre a annoncé plus tôt aujourd’hui un nouvel octroi de 5 M$ au Conseil du patrimoine religieux du Québec, afin de lancer un deuxième appel de projets. Cette enveloppe supplémentaire permettra au Conseil de sélectionner de nouveaux projets dans le cadre des volets 1 (Incubateur à projets) et 2 (Requalification des lieux de culte patrimoniaux) du Programme.

Rappelons que le Programme a pour objectif spécifique de faciliter la transition des lieux de culte patrimoniaux excédentaires vers de nouveaux usages en lien avec les besoins des communautés, tout en favorisant la conservation et la mise en valeur de leurs caractéristiques patrimoniales.

« Le Québec est riche de magnifiques bâtiments, d’anciens lieux de culte qui occupent une place privilégiée dans nos villes et villages, et qui font la fierté des citoyens. L’investissement de notre gouvernement permettra de préserver ces éléments attrayants de notre paysage et de leur donner une nouvelle vocation. Les fonds octroyés pour la requalification traduisent la volonté du gouvernement du Québec de préserver et de mettre en valeur le patrimoine culturel qui fait la beauté du Québec. » – Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Grâce à l’aide accordée par notre gouvernement, les trésors patrimoniaux que sont les lieux de culte trouvent de nouvelles vocations dans nos communautés. Je suis heureuse de voir le projet de la Corporation d’innovation et de développement économique des Îles-de-la-Madeleine se concrétiser, et je suis convaincue que ce sera au bénéfice non seulement des entreprises de Cap-aux-Meules, mais de toutes celles des Îles-de-la-Madeleine. » – Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional, ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et députée de Côte-du-Sud

« Nous sommes heureux de l’annonce des projets retenus dans le cadre du Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux et de la reconduction du financement pour 2020-2021. Les sommes octroyées pour la préservation et la valorisation du patrimoine culturel à caractère religieux génèrent d’importantes retombées économiques dans plusieurs régions du Québec en créant et en conservant de nombreux emplois, notamment pour les ouvriers, les artisans et les professionnels du patrimoine bâti. » Josée Grandmont, présidente du Conseil du patrimoine religieux du Québec

Faits saillants :

  • L’appel de projets 2019-2020 du Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux, doté d’une enveloppe de 5 M$, s’est tenu du 9 mars au 1er mai 2020.
  • Le Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, doté d’une enveloppe de 15 M$ pour l’année 2020-2021, a été annoncé par la ministre de la Culture et des Communications le 20 juillet dernier.
  • Rappelons que les 2 programmes sont administrés par le Conseil du patrimoine religieux du Québec en collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications.

Liens connexes :

LA UNE : © Sergey Mishenëv